14
octobre 2018

[Scuola di Acciaio] Partie 1 - Chantage à la commanderie

Rédigé par Armaklan   Aucun commentaire   Mis à jour le  02/11/2018

Axel joue Andrea Villupio, Orland joue Arcadio, Kenny joue Druccio Alvendo, et enfin Berzerk joue Aratio Demetrio.

Antonio Callena, commandant de la garde de la cité de Cibari, fait appel aux mercenaires de l'école d'acier : son fils à disparu et il a reçu une lettre lui sommant de démissionner de sa charge, sans quoi son précieux enfant passerait de vie à trépas ! La lettre est signée d'un S en forme de serpent. Ce vil chantage est inacceptable aux yeux de Callena, mais perdre son fils l'est plus encore... L'homme enjoint donc nos compagnons d'agir avec finesse et discrétion, avant de les informer que, Valios, son fils, est membre de la milice d'Ares...

Callena

Il n'en faut pas plus pour que nos amis se mobilisent ! Aratio connaît très bien le capitaine de la garde d'Ares étant donné qu'il s'agit de son oncle. Il se rend donc au temple pour un entretien plutôt désagréable pour lui : certes, il s'agit de son oncle, mais Aratio a toujours été le mouton noir de la famille et Don Sarco ne manque pas une occasion d'être acerbe avec lui. Heureusement Aratio emmène avec lui Druccio qui est reconnu comme un vétéran de la guerre et tenu en estime. Don Sarco leur révèle que le jeune Valios a été exclu de la milice pour cause de mauvais comportement : il semble avoir pris un mauvais plus depuis quelques semaines. Menant un interrogatoire musclé dans un duel avec un des sergent de la milice, ils apprennent que Valios fréquentait depuis peu l'"Honneur de Cybèle", un bordel fort peu recommandable...

Pendant ce temps, Arcadio et Andrea joue de leurs mauvaises fréquentations pour savoir quel groupe de mercenaire pourrait mener ce genre d'opération à bien. Il remonte la trace jusqu'à un groupe mené par Franz Marucelli, un bretteur émérite, vétéran également. Les mercenaires ont visiblement terminé leurs missions et n'ont plus le jeune homme.

Mais il en faut plus pour décourager nos compagnons. Andrea approche et séduit l'épineuse Eliria, collègue de Franz, puis l'invite pour un repas. Là-bas, nos 4 compagnons lui tendent un piège et, devant la menace, la force à révéler le lieu où ils ont livrés leurs colis : l'une des arches en ruines qui surplombe la rivière. Eliria révèle l'information, mais quitte les lieux en promettant une vengeance.

Eliria

Ses informations en main, il est temps pour nos héros de passer à l'action. Ils se glissent à la faveur de la nuit, mais leur approche discrète est quelque peu précipité, car l'ordre de tué Valios a été donné ! S'en suis un combat aussi court que violent : les adversaires tombent comme des mouches sauf l'un de leurs bretteurs qui, munis d'une puissante Pappenheimer, fait des ravages et repousse les assauts de nos compagnons encore et encore, jetant plusieurs d'entre eux à terre... Il finira par être vaincu, mais non sans mal, et c'est fatigué et blessé que nos compagnons pourront enfin rejoindre la sûreté de leurs appartements, leurs missions accomplis avec succès.

Dans les révélations apprises durant le scénario, il semblerait que le kidnappeur appartenait au culte de Seth... Il semblerait également que, par le passé, Antonio Canella est été membre de ce culte avant de se raviser à la naissance de son fils... Information qu'il cachait aux personnages, bien entendu.

Accéder à la seconde partie - Le tragédien traqué

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot jpeesf ? :